deenfr

07.01.2020

Sur les traces de la « gamba rouge »

Elle provient de 1000 mètres de profondeur au large de la Costa Blanca, seuls cinq bateaux de pêche la chassent. Elle est précieuse, chère, une délicatesse : la mystérieuse crevette rouge « Gamba Roja de Dénia ». Et elle joue son rôle dans le fait que la ville côtière de Dénia, à 100 kilomètres au sud de Valence, a été déclarée patrimoine gastronomique mondial de l’Unesco.

La mer, les champs fertiles de l’arrière-pays, les montagnes des sierras voisines, qui culminent à plus de 1000 mètres d’altitude – tout cela offre une variété gastronomique impressionnante, pour des combinaisons créatives, et a attiré les plus grands chefs : avant tout Quique Dacosta, dont le restaurant ici a reçu trois étoiles Michelin et figure depuis des années sur la liste des 100 meilleurs restaurants du monde. En attendant, José Manuel Lopez du « Peix i Brases » est considéré comme la future star.

Les deux restaurants constituent la destination d’un week-end de délices printaniers en mars, le tout organisé par mon partenaire Airtours Moments. Vous pourrez également déguster des spécialités dans la halle de marché, assister à la vente aux enchères de poissons et de gambas au port. Que ramène-t-on chez soi ? Des goûts superbes sur le bout de la langue ! Et beaucoup de souvenirs d’expériences culinaires, peut-être aussi du miel de romarin, des plantes aquatiques marinées, de délicieux calmars séchés – et beaucoup de nouvelles inspirations magiques à tenter sur votre propre poêle.