deenfr

07.01.2020

Aux premières loges avec vue sur le panorama naturel sicilien

Cela me rend heureux quand quelqu’un ne construit pas seulement un hôtel, mais qu’il a vraiment un don pour le faire, une signature, voire un œil. Lorsque quelqu’un a l’intuition qu’un très bon établissement n’est en aucun cas un simple logement, mais qu’il doit représenter une joie de vivre. Parce que l’hôtel parfait donne du bien : consciemment, inconsciemment, avec tous les sens.

Soigneusement rénové, le domaine Monaci delle Terre Nere en Sicile, à mi-chemin entre Taormina et Catane au pied de l’Etna, en est une illustration : un manoir à l’architecture traditionnelle sicilienne, plus quelques bâtiments annexes à caractère plus brut. Certains anciens murs des chambres en pierre naturelle ont été laissés à l’état brut, presque noirs en comparaison avec le linge de lit blanc comme la neige. Les meubles représentent une combinaison entre ancien et nouveau, et il y a des accents délicats de design contemporain partout. Le mélange est parfait, le set-up idéal. Ce qui a été créé ici en huit ans est devenu pour moi un véritable hôtel de bien-être haut de gamme.

Du pavillon sur la prairie, on peut voir la mer, la piscine est désormais insérée dans le grand jardin en terrasse comme si elle y avait toujours été. Dans le restaurant de la maison ‘Locanda Nerello’, en accord avec le mouvement Slow Food, les plats sont servis à base des 24 hectares de terrain du domaine ou des fournisseurs locaux. Le vin est fait à partir de raisins que l’on ne trouve guère ailleurs que sur l’Etna – le Nerello Mascalese en est un, le Carricante un autre. L’expérience de bien-être devient un paquet de plaisir.

Pour ceux qui veulent vivre un peu à l’écart de la maison principale, il convient de prendre la suite dans le cottage séparé. Comment allez-vous repartir ? Avec un sentiment de bonheur. Heureux de savoir que quelqu’un ici dispose d’un œil, possède un don et une signature.

Photo: © Alfio Garozzo – Lifestyle Hotels